LE LIFTING ABDOMINAL

 

Prise en charge ?

Concernant l’abdomen, les interventions prises en charge par la sécurité sociale concernent uniquement les patientes présentant « un tablier abdominal recouvrant partiellement le pubis ». Ceci ne rentre donc pas dans le cadre des « Liftings abdominaux », mais dans celui des « Abdominoplasties » en chirurgie réparatrice.

 

Objectif

Les  disgrâces affectant la paroi abdominale, centre de la féminité,  peuvent apparaître après les grossesses, un amaigrissement, ou bien par le simple relâchement de la peau lié à l’âge.  Leur retentissement psychologique est la cause d’une entrave à une vie sociale harmonieuse en rapport avec une image de soi dégradée, et parfois  un repli sur soi. 

Le Lifting abdominal permet de corriger les relâchements cutanés et retrouver un « ventre plat » :

  • une peau tonique, 
  • une couche graisseuse sous-cutanée amincie
  • et une musculature abdominale retendue si besoin.

Il s’agit d’une remise en tension de l’abdomen. Généralement associée à une lipoaspiration, cette chirurgie permet de redonner un ventre plat et une silhouette harmonieuse, au prix d’une courte cicatrice (à peine plus grande qu’une césarienne) et masquée par les sous-vêtements.

 

En pratique : le lifting abdominal à Brest

Préopératoire

Arrêt du tabac au moins 1 mois avant et après l’intervention

Durée de l'intervention

1 à 2h

Mode d'anesthésie

Générale

Durée d'hospitalisation

2 à 3 jours

Durée de la convalescence

En général 1 à 2 semaines en fonction de la profession

Suites

  • Peu de douleur au repos ; douleurs  modérées à la mobilisation en fonction de l’importance de la liposuccion, calmées par des antalgiques classiques 
  • Des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées.  Les deux s’estompent à partir de la troisième semaine. 
  • Port d’un vêtement de contention adapté 2 semaines jour et nuit, puis 1 mois la journée
  • Bas de contention et injections d’anticoagulant pendant 1 à 2 semaines en prévention des phlébites 
  • Reprise du travail entre 1 à 2 semaines en général (selon la profession)
  • Reprise des activités sportives au bout de 6 à 8 semaines 
  • Suivi régulier à 1, 2 et 4 semaines, 3 mois et 1 an
  • Résultat visible immédiatement malgré l’œdème,  déjà bon à 1 mois, et résultat final à 6 mois.

Complications envisageables

  • La survenue d’un hématome est rarissime : une courte reprise chirurgicale permet de drainer l’hématome, sans séquelle sur le résultat. 
  • Le risque d’infection est encore plus rare 
  • Un retard de cicatrisation peut survenir (notamment en cas tabagisme), et nécessiter l’application de tulle gras.
  • La reprise rapide de la marche, la prise d’anticoagulant pendant 1 à 2 semaines et le port de bas de contention pendant 15 jours, réduisent considérablement les risques de phlébite. 

 

Pour en savoir plus : pdf prothèses mammairesLifting Abdominal

- lifting abdominal brest -

  Mis à jour par Dr Armand Boloorchi le 03/01/18       Haut de page