CHEZ L'HOMME : LA GYNECOMASTIE

 

Objectif

Il faut distinguer la "Gynécomastie" de l' "Adipomastie".

On appelle « Adipomastie » le développement important de la graisse rétro et péri-aréolaire chez l’homme. L’aspect ainsi féminisé du torse peut bien entendu être à l’origine de complexes plus ou moins importants dont la solution est une simple liposuccion évitant toute cicatrice disgracieuse. Pour le détail de cette technique, se rapporter à la section "liposuccion".

Nous traitons ici spécifiquement de la « Gynécomastie » : il s'agit d'un développement important de la glande mammaire chez l’homme. La chirurgie va permettre d’enlever l’ensemble de la glande hypertrophiée et l’excédent de graisse de manière à redessiner les muscles grands pectoraux sous-jacents, et rendre ainsi au torse son caractère masculin. Ceci est réalisable au prix d’une cicatrice située autour de l’aréole.

L’ensemble du tissu glandulaire est envoyé pour examen anatomopathologie.

 

En pratique : la gynécomastie à Brest

Préopératoire

Bilan hormonal et sénologique complet

Durée de l'intervention

1h

Mode d'anesthésie

Générale

Durée d'hospitalisation

1 à 2 jours

Durée de la convalescence

1 à 2 semaines selon l’activité  

Suites

  • Le plus souvent peu douloureuses, calmées par les antalgiques classiques
  • Port d’un vêtement de contention adapté pendant un mois jour et nuit.
  • Reprise des activités professionnelles au bout d’1 à 3 semaines
  • Reprise des activités sportives au bout de 8 semaines 
  • Suivi régulier à 1, 2 et 4 semaines, 3 mois et 1 an
  • Résultat final à 6 mois

Complications envisageables

  • La survenue d’un hématome est rarissime : une courte reprise chirurgicale permet de drainer l’hématome, sans séquelle sur le résultat
  • Le risque d’infection est encore plus rare 
  • Il peut exister parfois des dépressions cutanées qui s’amoindrissent spontanément au bout de quelques mois. Dans le cas contraire, une correction est toujours réalisable à distance. 

 

Pour en savoir plus : pdf gynécomastie Gynécomastie

- gynecomastie brest -

  Mis à jour par Dr Armand Boloorchi le 03/01/18       Haut de page