LE BODYLIFTING

 

Objectif

Cette intervention est indiquée pour les grands relâchements cutanés consécutifs à un amaigrissement important. En effet, après avoir perdu plusieurs dizaines de kilos, les tissus ont en général du mal à se réadapter, et la peau reste fortement distendue.

Ceci entraîne évidemment une gêne physique et des complexes importants chez des patientes ayant fait des efforts alimentaires considérables voire même une chirurgie bariatrique, et désireuses de redonner enfin une harmonie à leur corps.

Le Bodylifting , également appelée Dermolipectomie abdominale circulaire,  est une intervention lourde (durée : 4 à 6 h) mais le résultat est  vraiment spectaculaire :

elle associe une abdominoplastie  à la correction de toutes les disgrâces conséquentes à cet amaigrissement massif  sur l’ensemble du tronc :

  • lifting de la face externe des cuisses
  • lifting du dos
  • lifting des fesses avec éventuellement correction de l’effet « fesses plates » par un lambeau de  projection des fesses
  • lifting du pubis.

Cependant,  la cicatrice reste discrète,  circulaire « en string », donc facilement dissimulée par les sous-vêtements.

 

En pratique : le bodylifting à Brest

Préopératoire

Arrêt du tabac au moins 1 mois avant et après l’intervention

Durée de l'intervention

environ 4 à 6 h

Mode d'anesthésie

Générale

Durée d'hospitalisation

4 à 7 jours

Durée de la convalescence

3 à 4 semaines 

Suites

  • Peu de douleur au repos ; douleurs  modérées à la mobilisation en fonction de l’importance de la liposuccion, calmées par des antalgiques classiques 
  • Des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées.  Les deux s’estompent à partir de la troisième semaine. 
  • Port d’un vêtement de contention adapté 1 mois jour et nuit, puis 1 mois la journée
  • Bas de contention et injections d’anticoagulant pendant 15 jours en prévention des phlébites 
  • Reprise du travail entre 2 et 4 semaines (selon la profession)
  • Reprise des activités sportives au bout de 2 mois  
  • Suivi régulier à 1, 2 et 4 semaines, 3 mois et 1 an
  • Résultat visible immédiatement malgré l’œdème, déjà bon à 1 mois, et résultat final à 6 mois.

Complications envisageables

  • On constate parfois l’apparition d’une collection de liquide lymphatique, qui se tarit après quelques ponctions 
  • La survenue d’un hématome est rarissime : une courte reprise chirurgicale permet de drainer l’hématome, sans séquelle sur le résultat. 
  • Le risque d’infection est encore plus rare 
  • Un retard de cicatrisation peut survenir et nécessiter l’application de tulle gras.
  • La reprise rapide de la marche, la prise d’anticoagulant pendant 15 jours, et le port de bas de contention pendant 15 jours, réduisent considérablement les risques de phlébite.

- bodylifting brest -

  Mis à jour par Dr Armand Boloorchi le 03/01/18       Haut de page